COMMUNIQUÉ : LA VILLE D’ASBESTOS DEMANDE AU GOUVERNEMENT DE DONNER SON AVAL AVANT NOEL

«C’est la lumière au bout du tunnel pour toute la région », a déclaré d’entrée de jeu le maire de la Ville d’Asbestos, Hugues Grimard, après l’émission d’un avis favorable de la CRÉ de l’Estrie pour la production de Chrysotile au Québec. « Et maintenant, nous souhaitons vivement que le gouvernement accorde sa garantie de prêt à Mine Jeffrey avant Noël. » Pour le maire Grimard, ce cadeau de Noël redonnera de l’espoir à toute la population et accordera du temps pour assurer une solide diversification de l’économie de la ville et de la région. « L’importance de Mine Jeffrey dans l’économie de la région est majeure. En plus de 450 emplois directs et 1 200 emplois indirects, la survie et le développement de plusieurs entreprises reposent sur l’exploitation de la mine. »

Le maire Grimard a souligné la forte crédibilité de l’avis favorable émis par la Conférence régionale des élus de L’Estrie. « La CRÉ a effectué un travail sérieux et son appui favorable repose sur des études et présentations non partisanes que les membres ont reçues de divers ministères et organismes et qu’ils ont analysées avant de se prononcer. » Et c’est la CRÉ de toute la région de l’Estrie qui se prononce en faveur de la production du Chrysotile au Québec, notamment à Asbestos.

« Toutes les conditions imposées par le gouvernement du Québec sont maintenant remplies, précise M. Grimard, et le gouvernement peut désormais accorder la garantie de prêt demandée. La région est mobilisée derrière l’ouverture de la mine souterraine de Mine Jeffrey et un consortium assurera les investissements privés exigés par le gouvernement. »

« Il est donc temps que le gouvernement accorde cette garantie de prêt de 58 M $, a conclu le maire d’Asbestos, et que la région se retrousse les manches pour finalement aborder le 21e siècle avec confiance et détermination. »